Le blog de rapoza!

08 octobre 2008

A propos du blog

2 articles depuis la naissance de ma fille, 11 mois aujourd'hui, je sens que ce blog ne me correspond plus tout a fait autant qu'avant. Je crois toujours a la Simplicite volontaire et mon ame ecolo est plus presente que jamais, mais ecrire regulierement mes actions en cours est trop contraignant.

J'ai une famille, j'ai repris le boulot, je fais des choses essentielles. Je continue a surfer de temps en temps sur la blogosphere, mais j'ai un peu l'impression que tout a ete dit, que j'ai fait le tour, alors rendez-vous un peu plus tard...(en plus mon clavier n'a pas les d'accents, c'est vraiment penible!)

Pour les curieux(ses), lorsque j'ai arrete mon blog, je venais d'accoucher en Espagne et passais mon concours d'instit pour revenir en France et avoir une vie plus en accord avec ma passion d'enfance et un equilibre travail-famille.

Mais reviser 6h par jour avec un bebe de 3mois et allaiter toutes les 3 heures, c'etait trop dur, j'avais l'impression de ne rien faire bien, et du coup de gacher ces 1ers mois avec ma fille sans garantir ma reussite.

Le coup de theatre, c'est la proposition de travail en Australie pour mon homme. Ce qui ne me ressemble pas du tout, c'est qu'on s'est decide tres tres vite: 3 semaines plus tard, contrat signe, demenagment en cours d'organisation. On en a profite pour prendre 3 mois de vacances en France, le Tour de France des amis et famille, vivre avec quelques sacs et chez les uns et les autres, c'est super sympa, mais avec un bebe qui ne fait pas ses nuits, c'est plus chaud!

Bref, j'ai allaite mon bebe plus de six mois, sevrage tout en douceur, toujours pas de couches lavables, beaucoup d'echarpe de portage mais la poussette est aussi bien pratique, le minimum de materiel bebe, 90% de vetements donnes ou offerts, beaucoup de maternage les 6 premiers mois, et progressivement plus de "detachement", une methode un peu forte pour refaire les nuits a 7mois une fois arrives en Australie (laisser pleurer une nuit en allant le voir, oui j'etais contre a 3mois, mais a 7 mois, ce n'est plus pareil, 2h de pleurs la premiere buit et 2 jours plus tard, niquel, tout etait rentre dans l'ordre. On lui a reappris a apprecier a dormir dans son lit toute seule et a s'y sentir bien. La rendormir dans les bras la nuit et la remettre dans son lit ne marchait pas car elle se reveillait a un autre endroit, et la, angoisse! Enfin chaque bebe a ses propres besoins, mais j'avoue que je le conseille...). Maintenant bebe mange de tout, c'est maison a 90%, avec lait maternise bio, on congele pour avoir toujours un truc sous la main pret, mais les petits pots bio sont bien pratiques en cas d'urgence! J'ai mis pas mal d'eau dans mon vin, je ne me mets plus autant la pression, bebe ne mourra pas en mangeant un petit pot (bio uniquement) de temps en temps!

J'ai repris le meme boulot qu'avant, mais en negociant de travailler a temps partiel (3,5 jours par semaine) et je ne ferais plus de deplacement et nuits d'hotel comme avant: ce n'est toujours pas la passion, mais je ne suis pas a plaindre!!!

Cote ecolo, pareil qu'avant, mais ici c'est tout naturel!!! toute mes petites luttes quotidiennes en Espagne, ca fait partie du quotidien ici, j'adore! Mooncup tous les mois, toujours pas de pillule contraceptive (berk), le sterilet plutot pour bientot, sinon on fait la cuisine maison, on fait les marches de fruits et legumes, on achete en bio tout ce qui est disponible, on a des plaisirs simples: ballades, plage, barbecues, sport, etc.

Finalement on a trouve notre equilibre et tout va bien...Alors bloguez bien et a plus!!!

Posté par Rapoza à 00:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Mon experience avec le desencombrement

Mon experience avec le desencombrement s'est fait tres lentement et continue encore. J'ai ete habituee depuis toute petite a ne rien jeter, a tout conserver. Mon education probablement, mais aussi une pointe d'angoisse certainement.

Quand j'ai commence a m'interesser a la simplicite volontaire, j'ai apporte un nouveau regard sur mon appartement dans lequel je sentais etouffer. Un petit deux pieces pour deux personnes et un bebe en route, ca peut etre largement suffisant si l'on a uniquement l'essentiel et que l'on est bien organise.
J'ai attaque piece par piece, aidee de mon homme, qui dans mes hesitations, me demandait comment
j'avais pu garder des choses aussi longtemps: souvenirs, boites, vieux bijoux casses-mais-que- je -reparerais -bien-un-jour, mais le temps que je m'y mette et mes gouts ont change.

J'ai decide de me debarasser de tout ce que je n'utilisais pas, ce qui m'enervait quand je le voyais
(ce jean si beau mais dans lequel je ne rentre plus depuis 10 ans, ces tupperwares sans couvercle,
ces couvercles sans tupperware), ou qui me faisait de la peine (ce cadeau si gentiment offert,
mais qui ne me plait pas, etc.). Les vetements mettables au depot, les choses inutilisables a la poubelle,
le reste, cela me faisait un peu mal au coeur de jeter, non pas que cela ait de la valeur mais cela peut toujours être utile à quelqu'un alors j'ai fait ma bonne vieille méthode: je laisse sur le couvercle d'une
poubelle en bas de chez moi, je pars me ballader et 30 min plus tard, tout est parti!
Du coup vu que je fais ca regulierement, les gens du coin connaissent.

Ce ne sont que des petits gestes, mais je me sens mieux chez moi et cela a servi à quelqu'un...

Apres avoir fait toutes les pieces (et une grosse razzia a la cave), j'ai digere ces changements et
m'y suis remis lors du demenagement cette annee en Australie: le voyage coute cher, hors de question d'emmener plein de bazard qui dormira dans la nouvelle cave: alors je n'ai emballe que les choses ou je me suis dit que je serais contente de les revoir ou qui me sont necessaires. Bon au niveau vetements, j'ai quand meme garde des vetements qui me sont trop petits ou trop grands parce qu'apres une grossesse, le poids varie.
Mais c'est aussi un autre point a travailler: depuis adolescente, je fais du yoyo sur la balance,
des fois fringales, des fois super sportive, du coup j'ai besoin d'une double garde-robe. Mais avec la SV,
j'essaie de me stabiliser, de moins "manger emotionnel", ce qui reduira le besoin en vetements.

Meme avec ces gros desencombrements, il y en a encore en trop: on a passe quatre mois de transition
avec une valise par personne le temps que le container arrive et mine de rien, au bout de quatre mois,
plein de choses nous manquaient: marre de mettre la meme paire de chaussures tous les jours ou de faire
des machines tous les deux jours. On attendait avec hate le container! Mais en ouvrant les cartons, je me suis rendue compte qu'il y avait encore pas mal de choses que je redecouvrais en disant: "tiens, je n'ai pas jete ca?", hop sur le trottoir!

Dans le nouvel appart, on a fait aussi un renouvellement des meubles, toujours peu de meubles, mais de belle pieces. Le changement aussi, c'est que tout est range dans des meubles fermes ou dans les placards. Le fait de ne plus voir plein de petits objets, ca repose les yeux. Meme en deco, on a elimine la moitie et garde que des choses coherentes.

Notre appart nous ressemble plus, c'est l'essentiel de nos objets preferes, on se sent plus leger: a tester!

Posté par Rapoza à 00:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 février 2008

news express

Trois mois depuis l'accouchement et pas trop le temps d'aller sur internet, mais juste pour dire que je ne suis pas partie, qu'il faudra que je vous raconte mon accouchement, où j'ai pu respecter la grande partie de ce que je désirais, à savoir accoucher sans épidurale avec une équipe à mon écoute, puis je vous raconterai l'allaitement, les galères du début (pas de lait, puis trop mais vraiment trop de lait, puis régulation), et comment j'essaie de continuer au maximum à appliquer la SV au quotidien, avec un BB et la fatigue... sinon l'écharpe de portage, c'est la solution magique de chaque soir pour l'endormir et pour se ballader facile, et les couches lavables, j'ai abandonné et hop rangées dans le tiroir bien au fond...

à plus tard!

Posté par Rapoza à 23:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 novembre 2007

Naissance d'Emma

Un blog silencieux depuis quelques semaines: ma fille est née le 8 novembre, 3 kg400, 50cm une beauté, plein de cheveux bruns et de grands yeux bleus et des parents ravis évidemment...

On prend le rythme, on prend son rythme, on fait connaissance, on gère les premières petites angoisses de santé, on se réapproprit son corps, c'est une période riche et intense... c'est trop beau!

Je l'allaite à 100% , ça fonctionne du tonnerre, j'en ai même trop, alors je tire mon lait et je congèle, ça commence à remplir le congélateur!...

Un peu de cododo, sur Papa, sur Maman, sur Papi, Mamie, entre les parents dans le grand lit, en fait je deviens plus souple par rapport aux principes que je m'étais fixés sur le parentage , etc. j'essaie de faire preuve de pratique et de faire le mieux pour elle, il faut parfois mettre un peu de côté les idéaux écolos: les couches lavables restent au placard, j'utilise les couches jetables, je ne me vois pas y renoncer pour le moment ; on est aussi obligés de faire une plus grosse consommation d'eau, j'ai acheté un tire-lait électrique, j'accumule les cadeaux des amis et familles: blodys, jouets, peluches, on croule! peu importe, le plus important c'est qu'elle aille bien et que toute la famille aussi ...

j'ai aussi testé l'écharpe de portage, mais la petite a une semaine, et ça ne lui a pas trop plu, et moi même je ne me sens pas encore suffisamment à l'aise pour l'utiliser dehors alors je vais attendre encore un peu...

A suivre...

Posté par Rapoza à 14:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

26 octobre 2007

Simple cuisine d'automne

Pas trop le temps de blogger : état physique lourd pour ce 9eme mois, il me reste 2 petites semaines avant le terme, beaucoup de questions en ce moment... on parle toujours du baby blues, la déprime post partum, mais ça existe la dépression pré-partum ? si j'ajoute à cela les révisions pour le CRPE, concours de professeur des écoles, le temps est limité... enfin j'en trouve quand même pour essayer de m'alimenter correctement: plats simples, de saison, sains, équilibrés, faits maison...

Exemples des dernières semaines: ça peut aussi donner des idées...

- poireaux cuits à la vapeur, version lihgt: servis avec une vinaigrette ou version gourmande: servis entourés d'une petite tranche de bacon revenue à la poële

- artichauds cuits à la vapeur, avec vinaigrette

- canellonis maison (avec viande hachée, oeuf battu, laitue, sauce tomate), cuits dans un bouillon et un peu de chapelure / fromage gratiné

- pizza maison avec la garniture en fonction du contenu du frigo

- lentilles groumandes: avec du jambon, bacon, petits pois et carottes

- riz indien: riz basmati, tranches de porc, oeuf brouillé, petits légumes, sauce épicée curry, cumin, ail, gingembre, etc.

- puis riz indien bis: au lait de coco, crevettes et curry avec le riz restant

- pâtes au saumon et sauce au lait de coco restant

- puis canapés pain de mie intérgal - beurre - saumon - citron accompagnés de canapés tomate - mozzarella - olives

- côté desserts maison : flans au citron, yaourts nature, compote de pommes (simplissime et hyper rapide), gâteau aux pommes, biscuits à la cuillère à la fleur d'oranger

Comme d'habitude, je fais des grosses portions pour gagner du temps et avoir toujours quelques en-cours tout prêts à manger pour le gourmand qui rentre affamé du taf à des heures indécentes ; et je cuisine deux plats en même temps, économie de four, de temps, de nettoyage de la cuisine...

Sur mon ardoise, mes prochaines idées de plats m'attendent: lasagnes aux légumes, boquerones frits, tacos, lapin aux pommes de terre, gratin dauphinois (et oui il me reste des patates qui me font de l'oeil dans le placard), taboulé, escalopes panées, crumble aux pommes - poires, etc... Du coup j'adapte ma liste de courses en fonction.

Posté par Rapoza à 10:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


02 octobre 2007

Besame mucho

Je commence un bouquin espagnol sur le maternage: Besame mucho du Pédiatre Carlos Gonzalez, sous -titre: "comment élever tes enfants avec amour".

Deux bonnes surprises: je suis surprise qu'un livre espagnol de ce genre ait été vendu - quand même - à  85 000 exemplaires. Les espagnols ne seraient finalement pas si "traditionnels" dans leur éducation? et surprise de la personne qui me l'a donnée, avec qui je discute régulièrement et qui se moque bien gentiment de mes opinions. Elle me l'a donnée en rigolant "tiens c'est un bon bouquin mais nous on est des parents indignes on la laisse quand même pleurer la nuit; tu l'appliqueras peut-être différemment".

Les idées clés, je les ai déjà mais j'ai commencé quand même à le lire et c'est agréable de "s'entendre redire" des choses de manière évidente auxquelles on croit, surtout quand tout le monde autour de vous vous fait des petites remarques, pas forcément asssassines, mais qui au bout du compte lassent. Je suis maintenant en mode "je compte faire comme ça, on verra bien, chacun son truc, moi ça me plait de pouvoir l'allaiter longtemps / de la porter / d'envisager d'utiliser des couches lavables / d'envisager de dormir de temps en temps avec elle / de ne pas la laisser pleurer / de m'adapter moi à ses rythmes à elle, etc." sans justifier à tout bout de champs. Et puis même moi, j'ai des croyances, mais je verrai à la pratique...

Et finalement, en n'essayant plus de convaincre ou de rallier à sa cause, les gens nous acceptent et les idées font leur petit bonhomme de chemin. Tout doucement, mais sûrement.

Ma mère pas plus tard qu'hier: "mais enfin tu ne comptes quand même pas l'allaiter jusqu'à 6 mois, il faut diversifier l'alimentation à 6 mois!", ben et pourquoi pas? quel est le problème? même l'OMS recommande six mois minimum d'allaitement...

Idem avec ma gynéco: moi: "et l'épiosiotomie, qu'en pensez-vous? car j'aimerais l'éviter. Vous le recommandez?". Elle: "la question n'est pas de savoir si je le recommande ou pas, c'est comme ça, cela concerne toutes les femmes, il ne faut pas se poser la question". Et elle a commencé son speech sur les tous les bienfaits de l'épisio...

Moi qui la trouvais plutôt plus ouverte que les autres, je suis sortie de là déprimée en me disant: si même elle est pro-épisio, je n'ai aucune chance de me faire entendre le jour de l'accouchement... Je lui avais auparavant dit que je comptais faire un projet de naissance pour lister mes souhaits par écrit et comment je pouvais le faire parvenir à la maternité. Elle a souri en répondant "Melle, vous n'êtes ni en France ni en Angleterre, ici ça ne se fait pas, ça ne sert à rien"...bon, ok.

Tout ça pour en venir à une citation du livre:

Il s'agit des tabous actuels de notre société sur l'éducation qui ont énormément évolué et qui aujourd'hui concernent principalement le type de relation mère - enfant.

Quelle est selon vous la phrase qui choquerait le plus aujourd'hui, si vous allez voir votre médecin et que vous lui dites:

a- J'ai un enfant de trois ans, j'ai fait l'amour avec plusieurs inconnus cet été et j'aimerais faire un test du dépistage du SIDA.

b- J'ai un enfant de trois ans et je fume un paquet de cigarettes par jour.

c- J'ai un enfant de trois ans et je continue de l'allaiter et il dort dans notre lit.

A la première phrase, le médecin n'osera sans doute pas faire de commentaire sur la manière dont vous gérez votre vie intime et vous donnera l'ordonnance pour faire le test. A la deuxième phrase, vous aurez droit à un commentaire général, et encore même pas si le médecin est lui même fumeur.

Tout ça pour dire que ce sont des choses acceptées dans notre société. Par contre pour la troisième phrase, vous aurez certainement droit à une leçon d'éducation et à un jugement sévère sur les méfaits d'allaiter tard et les conséquences de dormir avec son enfant...

Posté par Rapoza à 10:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

01 octobre 2007

L'ingrédient qui change tout

Petite note mais grand progrès à la maison: j'ai acheté du lait en poudre.

Fantastique me direz-vous, mais ne vous moquez pas:

- avec quelques cuillères à soupe de lait en poudre je fais maintenant des yaourts succulents, avec un texture parfaite (beaucoup moins liquides et très doux)

- avec même pas une cuillère à soupe de lait en poudre dans ma Machine à Pain, le pain est beaucoup plus aéré, léger et goûtu. (j'utilisais encore du lait liquide au lieu du lait en poudre).

Une vrai petite révolution: ma MAP et ma yaourtière tournent à tout va et tous les estomacs sont contents...

Posté par Rapoza à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2007

Qu'a-t-on acheté pour la petite?

J'ai essayé d'appliquer au mieux la simplicité volontaire à mes achats en matière de puériculture. Pas évident parce que je n'ai pas encore l'expérience pour connaître l'utilité ou non des choses et les avis sont tellement divers! Finalement voilà la liste des choses que l'on a acheté / ou qui sont en cours d'achat.

On a vu des lits, des baignoires, des poussettes à des prix incroyables. Et le pire c'est que les gens achètent et ce ne sont pas forcément des gens qui roulent sur l'or! C'est fou, c'est un marché très juteux et qui utilise notre culpabilité avec la logique : "si je ne lui achète pas le top du top, cela veut dire que je suis une mauvaise mère". On a essayé d'acheter des choses à des prix raisonnables, avec des matériaux simples et solides.

- un lit: on a opté pour un lit blanc tout simple IK.A qui va de la naissance aux 3 ans (100€ alors que la moyenne c'est plutôt 300€). Pas de berceau ou de petit lit. On testera sûrement le cododo de temps en temps dans notre grand lit (il y a largement la place), surtout au début pour faciliter l'allaitement et éviter de réveiller le papa qui travaillera dur. Avec un matelas, un drap housse et un tour de lit blanc du même magasin. Le lit est collé au notre, on n'avait pas trop le choix. Je ne voulais pas la mettre dans le salon: c'est trop loin pour moi, il aurait fallu se déplacer la nuit, acheter un baby phone et le salon c'est une pièce à vivre pas pour dormir.

- Une turbulette: Pas acheté ni oreiller ni draps ni couette. Je pense qu'avec une turbulette (ou gigoteuse ou baby gros) assez grande pour lui aller plusieurs mois, ce sera bien. J'avais aussi une sorte de petite couverture en mohair ou polaire (je sais pas exactement) pour l'emmitoufler quand on sortira dans le froid hivernal.

- Une baignoire en plastique avec table à langer incorporée (50€ Carouf, on en a vu plein à plus de 100€). Je crois que l'on peut vivre sans petite baignoire mais cela fait consommer beaucoup plus d'eau et on se casse le dos! Alors pour se simplifier la vie et prendre du plaisir à partager ce moment avec la petite, on a acheté une baignoire sur pieds, que l'on a installée au-dessus du bidet dans la salle de bains, super pratique. Du coup le matelas à langer est posé sur le dessus (il y a un mécanisme pour le mettre sur le côté pendant le bain et le rabattre ensuite mais ça ne rentrait pas dans notre salle de bains pour mini-pouces alors on a défait le mécanisme et juste posé le matelas, mais ça tient bien. Au pire on la changera sur le lit qui est à la sortie de la salle de bains).

- La poussette: On nous a vanté de partout les mérites de la Boogab..LA poussette du 21ème siècle! c'est le genre de poussette avec le berceau intégré qui se détache, et qui fait ensuite poussette et le siège auto se clipse dessus. Super, sauf qu'elle est lourde, encombrante et compter un Smic pour l'achat! si, si!

Je trouve cela vraiment déraisonnable et toutes les gammes des poussettes des magasins sont axées sur ce type de poussette. On s'est donc mis à chercher la poussette la plus compacte possible, qui puisse être utilisée depuis la naissance, sans avoir un berceau à stocker après 3 mois d'utilisation. Pas facile! Mc Laren en fait mais apparemment ça ne se vend pas en Espagne, ou alors sur Internet, mais il faut voir et toucher.

Finalement on a acheté la Pramette de Pré Natal. Ce n'est pas une poussette parapluie mais elle est très compacte, et la poussette se rabat à l'horizontal et on sort un matelas qui est bien protégé autour: cela crée réellement un vrai berceau: un 2 en 1, sécurité, confort, ça nous a semblé la mieux. Pour 300€, ça va encore.

- Siège auto: Si on veut le siège auto qui se clipse sur la poussette, on paie la marque forcément. Or l'utilité me semble très limitée, du coup on a vu un siège auto absolument équivalent (à 60€) qui va jusqu'aux 13 kg (la différence c'est qu'il ne se clipse pas sur la poussette). Il existe aussi des sièges auto ultra perfectionnés qui peuvent être utilisés plus tard, jusqu'aux 2-3 ans, mais les seuls prix que l'on a vu sont fous (plus de 200€ le siège auto). En y pensant bien, si un petit frère ou petite soeur arrive dans 2 ans par exemple, il en faudra un 2eme de toute manière. Alors c'est peut-être pas idiot d'en acheter un par âge.

- Echarpe de portage: La typique écharpe costaud, la vrai avec le tissage en diagonale et la teinture non toxique (60€). On va prendre 5,40 m pour que Grand Nhom puisse la porter aussi. Il n'y en a plus en stock pour le moment. Il y a des mamans qui disent qu'avec l'écharpe il n'y a pas besoin de poussette. Mmmmh. Si elle fait 4kg à la naissance, elle va très rapidement atteindre les 10 kg. Et je doute avoir systématiquement envie de porter plus de 10 kg quand je me ballade plus d'une demi-heure. J'ai donc la poussette ET l'écharpe.

- Vêtements: on a fait classique: bodys 1 mois, bodys 3 mois, qui ne s'enfilent pas par la tête (les bébés n'aiment pas ça), blancs, unis, pas de marque, pas trop de couleurs roses (pour être utilisé par un éventuel petit frère), pas de bodys taille naissance (si ça se trouve, même les tailles 1 mois seront trop petites, moi je suis passée directement au 3 mois), quelques pyjamas. Il manquera un bonnet et des vêtements un peu plus chauds pour sortir. La belle-famille s'en charge, comme ça on évite les cadeaux inutiles et redondants. A la maternité ils donnent aussi le minimum pour survivre quelques jours là-bas.

- Couches: Les couches lavables me semblent présenter de nombreux avantages: écologique, économique, mieux pour la peau très fine et sensible de BB, etc. Cependant je ne voudrais pas trop me compliquer la vie et être trop exigente: cette année mon objectif principal est de passer le concours de professeurs des écoles par le CNED et je voudrais me garder le maximum de temps pour réviser sachant qu'il faut s'occuper de la petite, l'allaiter, faire à manger, s'occuper de la maison. On est deux bien sûr mais mon Nhom travaille beaucoup. De plus avec un déménagement, les papiers administratifs pour la naissance, quitter l'Espagner, revenir en France, j'ai peur que le temps soit rare et cher. Je crains que l'utilisation des couches lavables implique une logistique un peu plus compliquée: rincer les couches, les mettre dans une poubelle pleine d'eau, faire une machine tous les jours ou tous les deux jours, faire sécher (en plein hiver) me semble plus long que d'acheter des couches et les jeter. Les déplacements me font un peu peur aussi: on va dîner chez des amis, on va passer quelques jours dans la famille: on se trimballe un sac de couches sales? à voir. CEla ne me semble pas infaisable, c'est surtout mon Nhom qui n'est pas très chaud. Bref notre compromis a été le suivant: on a acheté un petit paquet de couches 3-6 kg et en plus deux couches lavables taille 0 (de la naissance à 4 mois), de marque différente et on verra à l'usage  (22 € chaque couche). Je ne sais pas si on pourra se rendre complètement compte de la charge de travail avec 2 couches, mais cela donnera au moins un aperçu. Ensuite on peut tout à fait envisager "un mix": avoir une dizaine de couches lavables (ou plus) et faire l'appoint en couches jetables pour les moments de "flemme" ou de sorties.

- Un transat pour la poser devant moi pendant mes révisions (60€). Je me vois mal la porter pendant que j'essaie de me concentrer sur l'époque Napoléonienne ou sur les phases d'acquisition du langage.

- Divers que l'on n'a pas acheté:

Pas de biberon, stérilisateur et lait en poudre. Je fais confiance à mon corps pour que l'allaitement fonctionne. Au pire, 5 min pour aller à la pharmacie de garde et acheter le nécessaire.

Pour le thermomètre du bain, on verra, j'en ai un classique et je pense que l'on prend vite le coup.

Pas de baby phone pour le moment mais c'est possible que cela devienne utile (lorsqu'on est dans le salon et qu'elle dort dans la chambre par exemple, à voir à l'usage).

Pas de produits d'hygiène et cosmétique pour bébés: j'ai mon savon d'Alep qui peut être utilisé comme shampoing aussi, de l'huile d'amande douce ou d'argan pour les massages ou pour les irritations des fesses. J'ai reperé de l'eau de chaux dans le petit magasin bio (introuvable en pharmacie), je ferais éventuellement du liniment oléo-calcaire si besoin. Là encore, à voir à l'usage. Pour laver les petites fesses, avec un bol d'eau chaude et une éponge pour la peau que j'ai, cela doit suffire, ma voisine fait ça, pas besoin de lingettes. Pas de lessive spéciale BB, j'ai mes écorces de noix de lavage.

Pas non plus de poubelle hermétique pour les couches, j'en ai une grande qui ferme, elle fera l'affaire, il faut vider ça souvent.

Pas de jouets, peluches, etc. J'ai récupéré les peluches sympas que l'on avait, tout passé à la machine et il y a le stock pour l'année... Idem pour le tapis de jeu: je ne vois pas trop l'utilité. On verra.

On a fait aussi passer le message aux familles que l'on a tout ce qu'il faut jusqu'aux 4 mois, et que s'ils veulent faire des cadeaux, faire au plus simple, moins encombrant et pour 6 mois ou plus...(d'ailleurs on a déjà eu quelques cadeaux d'amis de passage).

Au final on n'a pas été "extrêmes", mais raisonnables. Le total des dépenses doit quand même approcher les 700€ (grosso modo, je n'ai pas pris ma calculette). D'après les dernières statistiques de Madrid, la moyenne des dépenses des couples pour le premier enfant la première année serait de 4 000€. C'est vrai qu'avec tout le matériel hors de prix à la base, 100€ de couches jetables par mois et la garderie (je ne sais pas si c'est inclus dans les 4 000€), ça va très très vite!

Garder en tête que BB a besoin fondamentalement de calins de Maman et Papa, de bon lait, de chaleur et de sécurité. Beaucoup de choses sont faites pour simplifier la vie des parents, pas celle de l'enfant...

Posté par Rapoza à 11:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Septième mois de grossesse

Je continue le récit mois après mois même si je n'ai pas beaucoup de choses à dire ce mois-ci: c'est vraiment la continuité du 6ème mois: je suis zen, je suis en forme, pas de petits maux énoncés fatidiquement partout (oedèmes, reflux gastriques, hémorroïdes, fatigue, mal de dos, difficultés pour dormir,etc). J'ai vraiment de la chance. Il est vrai que j'ai carrément baissé mon rythme de vie, surtout au travail et je dors 9h par nuit. J'ai aussi pas mal d'appétit, le bidon grossit bien. Je n'ai pas eu besoin de racheter des vêtements de grossesse, ceux que j'avais me suffisent même si je ne rentre plus dans deux robes. L'été un rien nous habille (ici il fait encore 30ºC).

Je compte arrêter le boulot dans un mois, i.e. un mois avant la date prévue (première quinzaine de novembre). L'échogrpahie du dernier trimestre est prévue la semaine prochaine. J'ai hâte de la voir, cela fait longtemps et hâte de savoir quel poids et taille elle fait. Dans la famille, on a tous été des gros bébés (moi 4,250 kg, 52 cm, alors que je suis maintenant plutôt petite et mince- normale), dans la famille de mon Nhom idem... Vu que je ne veux pas d'épisiotomie et que j'aimerais accoucher sans péridurale (on verra quand même, hein, je dirais peut-être pas non si je souffre au martyr...). Ici les bébés de + 4kg, c'est épisio systématique, voire césarienne. Enfin on verra ça au moment opportun...

Sinon je la sens plusieurs fois dans la journée et pendant la nuit, elle a des sacrés coups de pieds, ça c'est vraiment génial. Je crois que ce sont mes mois préféré (6eme, 7eme)...On lui parle, on écoute de la musique, on "joue" avec elle pour la titiller, la famille existe déjà! Mon Nhom est heureux tous les soirs de rentrer voir "ses deux petites femmes"...

Posté par Rapoza à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 septembre 2007

Welcome at home Mooncup!

Petit ballade hier à mon magasion bio préféré, avec des petits achats sous le bras: fructose, couscous intégral, huile d'amande douce et huile essentielle de rose musquée (mélanger les deux, il parait que c'est top pour les vergetures car l'HE de rose a des vertus cicatrisantes) ...

En plus, je cherchais des ferments lactiques, type présure, la vendeuse m'a offert du kéfir qui lui restait dans une petite bouteille déjà ouverte, avec ordre de "l'arroser de lait" régulièrement. Ensuite j'imagine qu'il faut mélanger encore à du lait pour obtenir de bons yaourts au kéfir, mais je n'ai aucune idée des proportions. Si vous vous y connaissez un peu, n'hésitez pas à laisser un commentaire!

Et...tadaaaaaaa!!! j'ai enfin trouvé une MoonCup, THE alternative écolo et économique aux tampons: c'est une coupe menstruelle en silicone, apparemment facile d'utilisation, (utiliser jour, nuit, à la piscine, pour faire du sport, en voyage, etc). et hygiénique, moins irritant et polluant que les serviettes et tampons (une femme utilise au cours de sa vie 10 000 tampons!) Ça m'a l'air très bien, je vous mettrai une photo plus tard.

Par contre, la vendeuse s'est trompée. Elle m'a dit qu'il me faudrait la taille B pour l'utiliser après mon accouchement mais je me suis renseignée arpès coup et la taille B c'est pour les femmes qui n'ont pas encore donné naissance pas voie vaginale et/ou qui ont moins de 30 ans. Bon, j'ai 28 ans, alors on verra, mais c'est possible qu'elle soit trop petite, et qu'elle "bouge". On verra à l'usage. En tout cas je suis bien contente, et mon Nhom a fait une drôle de tête, mais bon...

Posté par Rapoza à 10:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]