Mon experience avec le desencombrement s'est fait tres lentement et continue encore. J'ai ete habituee depuis toute petite a ne rien jeter, a tout conserver. Mon education probablement, mais aussi une pointe d'angoisse certainement.

Quand j'ai commence a m'interesser a la simplicite volontaire, j'ai apporte un nouveau regard sur mon appartement dans lequel je sentais etouffer. Un petit deux pieces pour deux personnes et un bebe en route, ca peut etre largement suffisant si l'on a uniquement l'essentiel et que l'on est bien organise.
J'ai attaque piece par piece, aidee de mon homme, qui dans mes hesitations, me demandait comment
j'avais pu garder des choses aussi longtemps: souvenirs, boites, vieux bijoux casses-mais-que- je -reparerais -bien-un-jour, mais le temps que je m'y mette et mes gouts ont change.

J'ai decide de me debarasser de tout ce que je n'utilisais pas, ce qui m'enervait quand je le voyais
(ce jean si beau mais dans lequel je ne rentre plus depuis 10 ans, ces tupperwares sans couvercle,
ces couvercles sans tupperware), ou qui me faisait de la peine (ce cadeau si gentiment offert,
mais qui ne me plait pas, etc.). Les vetements mettables au depot, les choses inutilisables a la poubelle,
le reste, cela me faisait un peu mal au coeur de jeter, non pas que cela ait de la valeur mais cela peut toujours être utile à quelqu'un alors j'ai fait ma bonne vieille méthode: je laisse sur le couvercle d'une
poubelle en bas de chez moi, je pars me ballader et 30 min plus tard, tout est parti!
Du coup vu que je fais ca regulierement, les gens du coin connaissent.

Ce ne sont que des petits gestes, mais je me sens mieux chez moi et cela a servi à quelqu'un...

Apres avoir fait toutes les pieces (et une grosse razzia a la cave), j'ai digere ces changements et
m'y suis remis lors du demenagement cette annee en Australie: le voyage coute cher, hors de question d'emmener plein de bazard qui dormira dans la nouvelle cave: alors je n'ai emballe que les choses ou je me suis dit que je serais contente de les revoir ou qui me sont necessaires. Bon au niveau vetements, j'ai quand meme garde des vetements qui me sont trop petits ou trop grands parce qu'apres une grossesse, le poids varie.
Mais c'est aussi un autre point a travailler: depuis adolescente, je fais du yoyo sur la balance,
des fois fringales, des fois super sportive, du coup j'ai besoin d'une double garde-robe. Mais avec la SV,
j'essaie de me stabiliser, de moins "manger emotionnel", ce qui reduira le besoin en vetements.

Meme avec ces gros desencombrements, il y en a encore en trop: on a passe quatre mois de transition
avec une valise par personne le temps que le container arrive et mine de rien, au bout de quatre mois,
plein de choses nous manquaient: marre de mettre la meme paire de chaussures tous les jours ou de faire
des machines tous les deux jours. On attendait avec hate le container! Mais en ouvrant les cartons, je me suis rendue compte qu'il y avait encore pas mal de choses que je redecouvrais en disant: "tiens, je n'ai pas jete ca?", hop sur le trottoir!

Dans le nouvel appart, on a fait aussi un renouvellement des meubles, toujours peu de meubles, mais de belle pieces. Le changement aussi, c'est que tout est range dans des meubles fermes ou dans les placards. Le fait de ne plus voir plein de petits objets, ca repose les yeux. Meme en deco, on a elimine la moitie et garde que des choses coherentes.

Notre appart nous ressemble plus, c'est l'essentiel de nos objets preferes, on se sent plus leger: a tester!